Whatever

Words keep Falling Apart (Book 3)

13/03/2011

Go with the flow

Je ne sais pas trop quand les mots se sont taris.
J’ai par contre l’intuition de comment.
Il me semble que c’est à force de les taire.
Et de cette intuition se dégage une sorte d’axiome, applicable à toutes sortes de domaines de la vie.
« Soit une activité x. Moins on x et moins on x. »
Moins on écrit et moins on écrit.
Moins on  baise et moins on baise.
Moins on aime et moins on aime.
Tout ça, jusqu’à en arriver à oublier comment on fait. Comment on faisait. A même douter d’avoir su faire un jour.
C’est comme une autre vie, qui ne m’appartient plus vraiment, comme si elle avait été vécue par une autre moi, un genre de soeur, une bonne amie, et qu’elle m’avait raconté cette vie qu’elle avait vécu, tellement bien raconté que ça me semble extrêmement familier et à la fois étranger, aussi étranger que peut l’être quelque chose qu’on a pas éprouvé soi même.
Il me semble me souvenir des mots qui coulaient, fluides et apparemment  intarissables, pas forcément toujours justes, pas forcément toujours beaux, mais présents en tout cas, et forts, et vivants, et ce besoin impérieux de les laisser sortir.
Il me semble me souvenir d’avoir aimé, beaucoup, pas toujours bien, parfois pas trop mal, toujours passionnément, toujours de toutes mes forces, sans économie de moi, à la fois terrorisée et prête à me jeter corps et âme dans le moment.
Il me semble me souvenir également de cette certitude que tout finirait par aller bien. Que le bonheur m’était dû, et que le destin, facétieux, s’amusait à semer quelques embûches sur ma route, mais que, au bout du compte, tout finirait par aller bien.

Je ne sais plus.
Je ne sais plus écrire.
Je ne sais plus séduire.
Je ne sais plus vivre.
Je ne sais plus aimer.
Je ne sais plus faire d’étincelles.

La seule chose qui me tient encore debout, c’est l’espoir qu’il est éventuellement possible de réapprendre.
Parce que sinon, à quoi bon ?

posted by flaoua in Whatever at 2:58
  1. Le 13-03-2011 à 03:12 Xavier Said,

    Comme je me retrouve dans ton texte….

  2. Le 13-03-2011 à 03:18 Xavier Said,

    (oui, même un peu tipsy dans mon Noctilien)

  3. Le 13-03-2011 à 08:59 Kitof Said,

    Beaucoup de choses me touchent dans ton texte. Ce qui te fait mentir au moins sur un point. Tu sais encore écrire.

  4. Le 13-03-2011 à 06:43 Arnaud Said,

    Et si tu sais encore écrire, alors tu sais encore [...] (fill in the dots)

  5. Le 14-03-2011 à 10:04 Arkadia Said,

    Ecrire 10 lignes c’est encore savoir écrire.

  6. Le 14-03-2011 à 10:09 Xavier Said,

    Pour ton prochain article, ce serait bien d’utiliser le titre de la piste 10 de ce même album.

  7. Le 14-03-2011 à 05:30 kalatch Said,

    Le tallent d’écrire, de savoir faire partager, il est toujours là c’est certain.
    Le pouvoir de créer des étincelles est toujours là aussi, elles ont juste un peu changé d’apparences, c’est tout. Moins éclatantes, moins visibles à tout un chacun mais avec des nuances et des profondeurs uniques pour ceux qui auront le bonheur de s’y attarder.
    Pour le reste il peut suffire parfois de se laisser aller, d’abandonner ses repères, de se laisser surprendre.
    #HUG

  8. Le 15-03-2011 à 11:48 Thomas Said,

    Ça revient. Been there (and, somewhat, back).

  9. Le 15-03-2011 à 02:08 Fred Said,

    Ce billet est déjà une étincelle en soi, certes, comme le dit kalatch, pas forcément d’apparence attendue mais encore une fois, joliment écrite.
    Tu n’as rien à réapprendre, à te lire, on sent que c’est là juste tapi dans un coin de ton âme à attendre le bon moment pour repartir comme un feu qu’on ré-alimente.
    Au final, n’attends rien et malgré les embûches, je suis sûr que tu auras ton dû… Ce serait trop injuste pour quelqu’un qui écrit aussi bien ce qu’elle ressent… Et puis qui a envie de croire à l’injustice éternelle ?

  10. Le 15-03-2011 à 09:41 Phil Said,

    Flaoua, t’es au fond du trou. ça arrive. on en sort. quand ?………. faut se donner une chance, une toute petite chance. faut pas trop écouter sa mauvaise voix, celle qui peint tout en noir. elle n’aide pas vraiment. faut écouter la voix qui a une toute petite envie, une petite envie qui donnera un tout petit bonheur, peut-être même rien qu’un petit plaisir, mais ce sera le rayon de soleil qui révèlera où se trouve le bout du tunnel. rencontrer quelqu’un c’est possible. Il faut te permettre cette rencontre, te l’autoriser. Il faut sortir de chez toi, de ta bulle , de ta coquille. Tu viens déjà de sortir le bout de ton nez sur ton site, voilà peut être ta renaissance…reprends les choses en mains. tu t’es juste engourdie, secoue ta vie. donne-toi une chance.

  11. Le 15-03-2011 à 11:32 lisbeï Said,

    Ca commence par quelques mots épars… Mais ça ouvre le champs à tous les autres, même ceux qu’on ne sait plus formuler… :-***

  12. Le 17-03-2011 à 01:14 drolyk Said,

    Hey little sister, no one knows the lost art of keeping a secret. Burn the witch.

  13. Le 17-03-2011 à 02:49 S Said,

    Je comprend totalement ce que tu ressens. Je suppose qu etant vivant nous reapprenons certaines chose et nous pallions aux autres.

  14. Le 25-03-2011 à 03:58 CarnetsSeattle Said,

    Comment déprimer dans un monde ou il y a des comics de Robert Kirkman?

    Allez courage. Le fond du trou, c’est le moment de donner le coujp de talon pour remonter. Zou.

  15. Le 25-03-2011 à 02:45 *** Said,

    j’ai qd meme tendance a penser (par l’experience), qu’il faut se mefier de la « realite » de l’esprit
    qu’il s’accorde avec sa narration (ou absence)
    qu’un infime detail peut tjs faire la difference…

  16. Le 30-03-2011 à 04:46 Franck Said,

    « Soit une activité x. Moins on x et moins on x. » certes.
    Mais que fait on du temps gagné sur l’activité x ? Des trucs à la con (on bosse, on dort) ou on se (re)construit (on lit, on réfléchit) ? Si c’est des trucs à la con, alors c’est juste qu’on devient vieux et qu’on commence à préparer la mort où on ne fait plus rien. Si on se (re)construit, alors ce n’est que pour mieux écrire, aimer, vivre la phase suivante de sa jeunesse.
    Quoi qu’il en soit, j’ai un autre axiome tout aussi indéniable :
    « Soit une activité y. Plus on y et plus on y. »
    L’espoir est donc toujours permis …

  17. Le 06-04-2011 à 09:38 Yarrow Said,

    J’espère que ça revient. En ce qui te concerne, je ne me fais pas de soucis.

  18. Le 12-04-2011 à 12:14 Bounty Said,

    Savoir écrire c’est savoir dessiner. La réciproque est toute aussi vraie.
    H.Lecter racontait de belles histoires… Sur les murs, sur les corps. Dans les cœurs. Toi aussi.

  19. Le 15-06-2011 à 11:15 leak Said,

    http://www.dailymotion.com/video/xh76c0_dr-dre-ft-eminem-skylar-grey-i-need-a-doctor-hd_music
    (je pense bien au texte et a la video)
    parce que la notion de force (dr dre) est un non sens qd on se veut vivant!
    j’arrete lers comms, j’ai l’impression, je deborde….
    mais ouais, j’ecoute!

Add A Comment