Whatever

Words keep Falling Apart (Book 3)

12/06/2010

Inertia Creeps

Bientôt 3 mois.
3 mois de silence.
3 mois d’une nouvelle page, d’une nouvelle vie.
3 mois passés à me persuader que, finalement, tout va bien.
3 mois à gérer.
A mentir.
« Alors, pas trop dur de vivre toute seule ?
- Oh non, tu vois, au début je pensais vraiment que j’allais en chier, mais au final, c’est plus facile que ce que je pensais. »
Bullshit.
A 31 ans, je vis seule pour la première fois de ma vie.
Et la solitude me bouffe, tout doucement.
Je m’enfouis dans le boulot, parce que c’est la seule chose à faire, et puis parce qu’il y a les traites de l’appartement à rembourser, aussi.
Journées de merde, journées de robot, levée 7h, 7h15 au boulot, vague pause bouffe, 21h arrêt du boulot, zombification devant la télé.
Je l’ai voulue cette vie là, j’ai signé avec mon sang, ou presque, pour l’obtenir.
No fucking strings attached, personne pour interférer dans mon si précieux espace personnel.
Ouais mais chérie, ce que t’avais pas prévu c’est cette putain d’abîme de solitude, ce besoin viscéral d’un autre.
Les soirs comme celui-ci, je voudrais pouvoir sortir de ma chambre, pousser la porte de celle de Kalou, tête enfouie dans son oreiller, probablement les pieds au mur, couvrir le cliquetis de son clavier avec toutes les idioties qui me passent par le crâne, être 2, ne pas être confrontée à moi et moi et encore rien que moi.
Ben oui mais, chérie, tu l’as voulu tout ça, t’as même fait un sacré ménage dans ta vie, envoyé loin de toi tous ces jolis corps qui te tenaient chaud la nuit.
Repartir à zéro.
Tourner cette putain de page.
Ça, c’est fait.
Ce que t’avais pas prévu, c’est que la nouvelle page serait d’un blanc tellement immaculé que ça te donnerait envie de tirer des balles au hasard, rien que pour tacher tout cet ennui de rouge sang.
Ce que t’avais pas prévu, c’est qu’à force de tenir les gens loin de toi, ils finiraient par devenir des étrangers.
Timidement, ces derniers temps, tu glisses des indices dans les conversations.
« Ça va toi ?
- Non, pas vraiment. »
Intérêt poli, deux  ou trois questions qui masquent l’indifférence.
Est-ce que c’est à ça qu’elle ressemble la crise de la trentaine ?
Cette putain d’impression d’être, tout simplement,
seule
au
monde.

Ça va toi ?
Non, pas vraiment.

posted by flaoua in Drunk,Love, etc..,Whatever at 2:06
  1. Le 12-06-2010 à 03:58 Digitalyn Said,

    Je vais dire un truc con.
    Mais *calin*
    Je sais c’est con.

  2. Le 12-06-2010 à 08:31 FraFra Said,

    Plein de bisous.

  3. Le 13-06-2010 à 02:24 Xavier Said,

    J’ai envie de dire « khâlin » également, mais vu que je suis un gros égoïste, je vais parler de moi-même et faire le rapprochement avec ma propre expérience (qui est inexistante).

    Je devrais sans doute flipper pour les mêmes raisons que toi, mais en fait j’ai un peu hâte pour le moment, de vivre seul dans mon propre appart’. Je n’ai jamais vécu seul, j’ai enchaîné papa-maman avec appart’-en-couple, et maintenant que c’est fini, le chômage « m’oblige » à retourner à la case papa-maman, le temps de retrouver de quoi financer mon (r)envol.

    De fait, je n’ai pas connu cette période où tu te prends en main, tu gères ton temps de A à Z, tu fais tout chez toi et au final tu progresses largement, devient plus indépendant et capable, et en apprends plus sur toi que 5 années en couple (si j’ai bien compris). J’ai toujours eu soit ma famille, soit ma copine pour guider mes pas, voire faire la réflexion à ma place.

    Donc, ce moment où je serai seul chez, certes il me stresse, mais de par la distance qui me sépare de lui (et le fait qu’à mon âge je suis de retour dans ma chambre d’ado), j’en suis à avoir hâte de m’auto-gérer. On verra comment ça se terminera, s’t'affaire.

    Mais pour ton cas, j’ai l’impression qu’il y a un poil trop de « no play » au quotidien. J’imagine que tu parviens à combler ce manque les week-ends, mais ‘faut pas hésiter à lancer des bouteilles à la mer en direction des gens que tu apprécies : si ça se trouve, eux aussi aimeraient bien partager un verre et une conversation avec quelqu’un. WIN-WIN! :)

    Donc, comme l’a chanté le poète, « Hey, come out and play! » :)

    (je me doute, « tout n’est pas si simple », je réagis face à ce que je lis)

  4. Le 14-06-2010 à 09:26 Arkadia Said,

    Bonjour,

    Je ne suis pas dans le même cas que toi mais il s’avère que depuis trois ou quatre mois, j’ai « perdu » la personne en qui j’avais confiance. J’ai énormément de mal à remonter la pente, j’ai simplement arrêté de creuser mon trou.
    Alors oui, tous les matins je me dis que tout va bien,
    Oui, je me dis que je me suis faite avoir par un débile qu’il va falloir que je gère les conséquences plus qu’explosives puisque il y a une petite fille.
    Oui, il y a des moments où j’ai des envies de meurtre, où je m’écroule sur mon bureau….enfin bref ….
    Je mens, je fais semblant de…..
    Par contre ne fais pas mon erreur de ne voir personne, n’hésite pas à téléphoner aux gens en qui tu as confiance, je sais ce n’est pas évident.
    Bon courage, et prends soin de toi, ménage toi repose toi aussi :)

  5. Le 14-06-2010 à 10:28 Olivier Said,

    « Tu sais, quand on demande à quelqu’un comment il va, on prend de gros risques »

    Bon courage,
    Olivier

  6. Le 14-06-2010 à 02:41 ana Said,

    Un gros bisou pour toi…

  7. Le 22-06-2010 à 02:28 houdon Said,

    Un cheese cake aux oréos et c’est reparti !

  8. Le 22-06-2010 à 09:57 Francky Said,

    C’est l’été, il commence à faire beau, sors te promener dans Paris.
    Flânes dans un parc, manges une glace, le soir va prendre un lait-fraise vers l’Hôtel de Ville et drague un peu (ou laisses toi draguer), ça détend de se mettre en mode séduction.
    Le boulot attendra bien une journée …

  9. Le 27-06-2010 à 09:44 reqired! Said,

    :-)
    j’avoue, je sais pas trop quoi repondre, non que je n’ai pas de reponse, plutot que j’en ai trop! et que ce n’est pas a moi de les apporter…
    je me contenterais donc de celle ci: comment ca va, TOI? et non, pas par politesse, dt je me contrefous. « juste », espoir vain peut etre… et, …, on ne prend pas de risque a s’interesser a l’autre, sauf a vivre ds une bulle deconnectee du REEL!
    calin, ou plutot caresses, au sens affectif (+1) (mais voir rq n°1)
    il ne suffit pas de se convaincre… il faut etre convaincu! :-)
    blabla!! etc, etc… :-) (c’est dommage, ct le meilleur!) :-)
    ce qui de toute facon ne change rien a la vue de chez toi! non?

  10. Le 30-06-2010 à 03:49 intégrateur fnac que tu adores Said,

    Oui ok, trois mois, c’est pas 17 secondes, la mesure d’une vie.
    il va falloir sortir de la forêt et affronter les arbres pour être bien chez toi.
    Et je dis pas ça parce que c’est un de mes albums préférés de Cure.

  11. Le 30-06-2010 à 11:09 darkness Said,

    http://www.deezer.com/listen-4289749 ! :-) en meme temps chuis une chevre en anglais!

  12. Le 06-07-2010 à 05:23 ou alors... Said,

    http://www.deezer.com/listen-779070
    http://fluxwire.bandcamp.com/track/the-war-that-has-never-ended
    perso, je pense qu’il se trompe, que le cle ds la nature c’est l’equilibre des forces… pas gagne pour autant, qd le principe numero un de l’humanite est le desequilibre, croissance…
    faut que j’arrete de bassiner, mais j’m pas ce genre de suspensions…

  13. Le 13-07-2010 à 03:59 ou alors... Said,

    ca va? toi, vous, elle, L etc… :-)

  14. Le 23-09-2010 à 04:34 Jean-Frs Said,

    C’est difficile de devenir un Ange… Il faut beaucoup de béatitude… Et beaucoup de pratique avec ces !@#$%?&*&?%$#@ d’ailes…

    Bon rêve

  15. Le 12-10-2010 à 06:22 Fabien Said,

    Pas que ce soit vraiment rassurant mais … on s’habitue !
    Et puis on finit par ressortir ;)

    Bon au bout de 13 ans je suis très très habitué … même que je commence à en avoir un peu/beaucoup marre, mais c’est une autre histoire …

Add A Comment